Agenda |  Galeries Photos |  Vidéos |  Liens |  Actualités |  Blog |  Téléchargement |  FAQ |  Localisation |  Contacts |  Panier | France Royaume-Uni Espagne Allemagne Italie
un numéro,
toutes les réponses

05 53 77 10 00
Le réseau CCI
un numéro, toutes les réponses 05 53 77 10 00 CCI Lot-et-Garonne
CCI Lot-et-Garonne
Un Territoire à découvrir où il fait bon vivre et travailler

Actualités

Communication CFE relative à la « transformation du RSI »

28/11/2018 Ce qui change sur la couverture maladie à partir du 1er janvier 2019 Depuis le 1er janvier 2018, les travailleurs indépendants relèvent, pour leur protection sociale obligatoire, de la Sécurité Sociale pour les indépendants gérée par le régime général, en remplacement du RSI (Régime Social des Indépendants). •           Les nouveaux travailleurs indépendants à partir du 1er janvier 2019Les nouveaux travailleurs indépendants relèveront directement de l’Assurance Maladie et seront rattachés à la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de leur lieu de résidence. Ils ne seront donc plus rattachés à la Sécurité Sociale des Indépendants et n’auront plus à adhérer à un organisme conventionné.Leur CPAM prendra en charge l’ensemble de leurs prestations : remboursements de soins, versement d’indemnités journalières, paiement de pensions d’invalidité, ouverture de droits à la CMUC.Les travailleurs indépendants pourront bénéficier des mêmes services en ligne que les salariés en ouvrant leur compte personnel  sur ameli.fr. •           Les travailleurs indépendants installés avant le 1er janvier 2019 Pour les travailleurs indépendants installés avant le 1er janvier 2019, le transfert à l’Assurance Maladie ne s’effectuera qu’en 2020.En 2019, ils sont toujours rattachés à la Sécurité Sociale des Indépendants et continuent d’être remboursés pour les soins de santé par leur organisme conventionné.

Soutenez l'orientation professionnelle en 47, aidez les jeunes à se rapprocher des entreprises, participez au développement de votre territoire !

18/12/2018     La Taxe d'Apprentissage est un impôt obligatoire dû par votre entreprise pour amplifier les compétences de vos futurs collaborateurs.    Qu'est-ce que le Point A de la CCI de Lot-et-Garonne ? Le Point A, service dédié, conduit des actions en faveur d’une information de qualité sur les débouchés professionnels. Le Point A, c’est : - un réseau d’appui-conseil des Chambres de Commerce et d’Industrie, dédié à la promotion, au développement de l’apprentissage, à l’information et à l’orientation auprès des jeunes et des entreprises - Des actions en relation avec les acteurs de l’information et de l’orientation locaux visant à : •    Renforcer l’implication des représentants des entreprises dans le dispositif d’orientation •    Favoriser les liens entre le monde de l’éducation et celui de l’entreprise •    Sensibiliser « la sphère d’influence des jeunes » - professeurs, parents d’élèves, conseillers d’orientation… sur les opportunités offertes par les formations professionnalisantes et notamment l’alternance •    Sensibiliser les jeunes à l’entrepreneuriat et à la création •    Favoriser la mobilité des jeunes à l’international    Pourquoi verser  votre taxe d’apprentissage au Point A de la CCI de Lot-et-Garonne ? - Pour soutenir l’orientation prefessionnelle et le rapprochement école-entreprise. En qualité d’organisme d’information sur l’orientation professionnelle, le Point A de la CCI est habilité par la Préfecture de la Région à percevoir la taxe d’apprentissage au titre du hors quota des «activités complémentaires» : dans la limite de 26 % de la taxe due au titre du hors-quota – une fois déduits la fraction régionale et le quota. N.B. : seules les entreprises ayant une masse salariale versée hors Alsace-Moselle sont assujetties au hors-quota. - Grâce au versement d’une fraction de ce hors-quota de taxe d’apprentissage, vous apporterez au Point A de votre CCI un soutien indispensable pour soutenir de nouvelles actions.L’orientation professionnelle des jeunes est en effet une question stratégique qui concerne l’ensemble des acteurs économiques.   Comment verser votre taxe d’apprentissage hors-quota au bénéfice du Point A ? Par l’intermédiaire d’un organisme collecteur de votre choix, avant le 1er mars 2019.   N’oubliez pas qu’il s’agit du seul impôt pour lequel vous pouvez décider des bénéficiaires. Vous avez la possibilité d’attribuer une partie des fonds du hors-quota au Point A de votre CCI, habilité par la Préfecture de Région Lot-et-Garonne à percevoir la taxe d’apprentissage dans la catégorie « activités complémentaires » - orientation professionnelle*. La catégorie orientation scolaire et professionnelle ne peut dépasser 20% du hors-quota de votre taxe d’apprentissage. Sur votre formulaire de déclaration de votre taxe d’apprentissage fourni par votre organisme collecteur, indiquez le Point A de la CCI de Lot-et-Garonne comme bénéficiaire et précisez le montant du versement. Nous vous remercions d’ores et déjà pour votre soutien et votre précieuse contribution à nos actions. *Le point A de la CCI de Lot-et-Garonne est reconnu comme participant au service public de l’orientation tout au long de la vie tel que défini à l’art. L.6111-3 du Code du Travail.    Contact : Sophie Pezet05 53 77 10 60 - s.pezet@cci47.fr

Rendez-vous pour la conférence du 5 avril à 10h30 !

05/04/2019   Inscrivez-vous ! La conférence sera animée par Christophe SEMPELS Cabinet Immaterra https : / / www . immaterra . com / communautes / christophe-sempels / https : / / www . youtube . com / channel / UCfFWOOg80nhOMeXyw-LzvhA   Contact : Paul BONNET Industrie / Groupements PROMOBOIS, SOTRA, GASCOGNE ENVIRONNEMENT, ADEBAG T. 05 53 77 10 88 E. p(dot)bonnet(at)cci47(dot)fr

Dispositif d'alerte pour les commerçants !

20/11/2013 La Chambre de Commerce et d’Industrie de Lot-et-Garonne, soucieuse d’offrir aux commerçants le bénéfice d’un dispositif qui a fait la preuve de son efficacité dans plusieurs départements, a décidé en collaboration avec les pouvoirs publics, de décliner le dispositif conçu par la CCI du Jura, «Alerte Commerces». Cette initiative soutenue, financièrement par la Chambre de Commerce et d'Industrie de Lot-et-Garonne, est mise en œuvre en partenariat avec la Fédération "Unions Commerciales 47", la Gendarmerie Nationale, et la Police Nationale sous l’autorité du préfet de Lot-et-Garonne.Pour qui ?Les commerçants, artisans et prestataires de services installés en Lot et Garonne.Pourquoi ?L’objectif d’Alerte Commerces est de faire diminuer les actes de délinquances envers les acteurs du commerce de proximité grâce à la mise en place d’un système d’alerte participatif, basé sur un partenariat avec les forces de police et de gendarmerie. Grâce à la diffusion d’une alerte SMS rapide, les commerçants ayant adhéré à ce dispositif sont informés très rapidement et peuvent donc se prémunir contre les faits signalés.Les faits susceptibles de faire l’objet d’une alerte SMS : Les vols à main armée ou avec violence Les vols à l'étalage ou vol par ruse commis en bande Les escroqueries au « rendez-moi » ou à la fausse qualité La diffusion de fausse monnaie, l’utilisation de moyens de paiements volés. =>Cette liste est exhaustive, les autres délits ne sont pas concernés.Combien ? L’adhésion au dispositif « Alerte Commerces » est volontaire. - Elle est gratuite pour le commerçant membre d’une Union Commerciale. - Pour les commerçants non adhérents, la procédure d’inscription est réalisée par le responsable de l’agence CCI la plus proche. Cette prestation qui comprend l’information individuelle sur le dispositif est facturée 50 euros HT.Comment ? Dès la commission des faits indiqués ci-contre, le commerçant victime, alerte par téléphone au 17, dans le délai d’une heure maximum, les services de la gendarmerie ou la police nationale. Il précise à l'opérateur qu'il appelle dans le cadre d'Alerte Commerces. Les services de la gendarmerie ou de la police diffusent l’alerte par un SMS collectif, auprès tout ou partie des adhérents du dispositif, selon ce qu’ils estiment le plus pertinent Sous le titre « Alerte Commerces », le message décrit succinctement les faits constatés, le lieu, les renseignements connus sur le ou les auteurs. Exemple :"Alerte commerces le 18/02/10 à 17h15 à (Lieu) - Emission chèque volé au nom de XXX dans magasin lingerie l'XXX. Un couple dont femme 25 ans brune coupe carrée avec cicatrice à la lèvre, pas de véhicule identifié"UN DISPOSITIF COMPLETEn amont :Affichage dans le magasin de la "charte du commerçant citoyen", ainsi que de la vitrophanie spécifique "Alerte Commerces", éléments remis lors de l’adhésion. Cette signalétique a comme objectif de dissuader les malfaiteurs et de rassurer la clientèle.Après :Alerte lancée dans l’heure, par le commerçant victime en appelant le 17. Les forces de l’ordre, sur la base de ce signalement, diffusent alors une alerte par envoi d’un SMS à tout ou partie des adhérents du dispositif. Contact : Marie-Claude IACHEMET Responsable Commerce T. 05 53 77 10 32 E. mc(dot)iachemet(at)cci47(dot)fr