Agenda |  Galeries Photos |  Vidéos |  Liens |  Actualités |  Blog |  Téléchargement |  FAQ |  Localisation |  Contacts |  Panier | France Royaume-Uni Espagne Allemagne Italie
un numéro,
toutes les réponses

05 53 77 10 00
CCI Store - Lot-et-Garonne
un numéro, toutes les réponses 05 53 77 10 00 CCI Lot-et-Garonne
CCI Store - Lot-et-Garonne
Un Territoire avec des industries et des services aux entreprises à la pointe

Jean-Alain Mariotti Président de la CCI de Lot-et-Garonne

24/06/2013

L’axe 2 du programme de mandature de la CCI 47 porte sur l'économie de la connaissance. Notre assemblée plénière consacre l'expression publique et le débat entre les acteurs de l'économie lot-et-garonnaise. Au moment où l'ambition est de faire de l'Europe «l'économie de la connaissance» la plus compétitive et la plus dynamique du monde d'ici à 2020, il est urgent de créer sur notre territoire les conditions permettant aux entreprises de produire et de partager les connaissances. Il importe donc de valoriser la connaissance, c'est-à-dire reconnaître à tous les acteurs du monde de l'entreprise un rôle essentiel dans la réalisation des objectifs, adopter un mode d'organisation ouvrant la voie à l'échange et de promouvoir la ressource connaissance de l'entreprise. Il faut ouvrir la production de connaissance de l'entreprise, faire le choix de l'innovation et développer en Lot-et-Garonne trois approches complémentaires : accélérer le rythme des innovations, capitaliser les connaissances, et développer par et pour l'entreprise une économie du savoir.

Nous rentrons dans une nouvelle ère marquée par les cinq points suivants :

  • L'économie de la connaissance ne doit pas être considérée comme une rupture. Elle s'inscrit dans la continuité d'un développement économique basé sur l'innovation ;
  • Elle ne se limite pas aux seules technologies de l'information mais inclut des investissements en capital humain et en innovations organisationnelles qui sont complémentaires et nécessaires à ces technologies ;
  • La période contemporaine est caractérisée à la fois par une plus grande importance stratégique de la connaissance, comme source de compétitivité pour les firmes et par de plus grandes possibilités de combiner les connaissances pour produire de nouveaux savoirs ;
  • Les entreprises doivent investir dans la connaissance dans un double but : élargir leur propre base de connaissance pour augmenter leur compétitivité (effet direct) et accroître leurs capacités à aller chercher dans les connaissances produites en dehors d'elles les savoirs potentiellement utiles (effet indirect).
  • Comme la connaissance devient un enjeu de la concurrence, les questions de propriété intellectuelle et de protection de l'innovation passent au premier plan des préoccupations des firmes ou des États.

Autant de défis que relèvent déjà nombre d’entreprises commerciales, industrielles et de services… avec le soutien de la CCI 47.

En complement